1 sept. 2008

LIMACES

Sous ce nom commun, vous trouverez plusieurs familles de gastéropodes, cependant deux familles se distinguent au jardin, les espèces suivantes en sont issues:

Arionidés: (corps ramassés, mouvements lents)

  • Grosse limace rouge : Arion rufus

  • Limace des jardins : Arion hortensis

  • Limace noire : Arion lusitanicus


Limacidés: (corps fins, allongés, mouvements rapides)

  • Grosse limace grise : Limax maximus
  • Petite limace grise : Deroceras reticulatum

  • Grosse limace jaune : Limax flavus

Dégâts:

Pour leur alimentation, les limaces se déplacent peu, comptez de 2 à 7m selon les espèces, certaines se contentant d'un territoire de 1,5m² si la végétation y est suffisamment abondante.


Leur activités nocturnes débutent lorsque la température atteint 5°C.
Les conditions optimales de leur développement sont: T° entre 12 et 25° avec 75% d'humidité.

Elles préfèrent les sols argileux ou argilo-calcaire donc compacts présentant quelques escavations.

Elles peuvent provoquer des dégâts importants car elles sont capables d'ingérer jusqu'à 50% de leur poids.

Leurs premières proies, les jeunes plants tendres.
Si l'ensemble de ces gastéropodes consomment des feuilles tendres, certaines s'attaquent également aux fruits voir aux tubercules et racines (Arion hortensis).
Attention les plus grosses, mangeuses de feuilles sèches, ne sont pas vraiment nuisibles (Arion rufus)

Ces dégâts directs ne sont pas les seuls à mettre à leur compte, le mildiou et certaines rouilles apparaissent à leur suite.

Toutefois il serait malhonnête de ne leur trouver que des défauts car elles sont également utiles pour le compost en décomposeur des plantes molles et leurs déchets, d'excréments et de cadavres.


LUTTE PRÉVENTIVE:

  • Si le temps est doux et humide éviter les paillages où elles trouvent refuge.
  • Arrosez au pied et non par aspersion.
  • Binez votre terrain, vous détruirez leurs oeufs.
  • Plantez des plantes "barrières" en périphérie de leurs menus favoris comme: l'ail, le bégonia, la capucine, le cassis, le cerfeuil, la moutarde, l'oignon, le persil, la pomme de terre, le trèfle.
  • Plantez de la consoude ou des oeillets d'inde dont elles sont friandes.
  • Autour des cultures sensibles formez des barrières larges de matériaux qui altéreront leur progression: aiguilles de pin, coquilles d'huîtres broyées ou d'oeufs brisés, sable, sciure, cendre de bois (que vous renouvellerez après chaque pluie), à l'automne bogues de marrons, terre à diatomée (poudre de squelettes de micro-organismes marins qui déshydrate les limaces entraînant leur mort, attention action non spécifique) ou installez des colliers de cuivre autour des plants qui les feront fuir.
  • Favorisez leurs prédateurs: batraciens, reptiles, parmi les mammifères: les hérissons, musaraignes, taupes et parmi les insectes: les carabes...
  • Mettez vos jeunes plants sous cloche ou plus économique: coupez les deux extrémités d'une bouteilles d'eau puis entourez votre plant avec...

LUTTE DIRECTE:

  • Disséminez dans votre jardin, des planches de bois ou des tuiles, légèrement surélevées par un caillou, elles y trouveront refuge, vous n'aurez plus qu'à les ramassez et les emmener loin de chez vous...
  • Installez des pièges, un grand classique, saoulez-les: une boite de conserve ou un fond de bouteille plastique découpé, enterré à ras du sol, versez y un mélange d'eau et de bière puis plouf... Vous relèverez les pièges le coeur bien accroché. (Attention toutefois, ces pièges "open bar" attirent nombre de "boit sans soif "qui eux peuvent se révéler utile... à réfléchir donc sur leurs réelles nécessités)
  • les préparations répulsives ou curatives: PURIN D'ABSINTHE, MACÉRATION DE BÉGONIA, MACÉRATION DE CASSIS (300gr/l non diluée) trempage des jeunes plants avant repiquage, MACÉRATION D'EUPHORBE ÉPURGE (80gr/l), PURIN DE FOUGÈRES MÂLES, MACÉRATION DE RHUBARBE, PURIN DE RUE

LUTTE CURATIVE BIO:

Il existe des nématodes auxiliaires: phasmarhabditis hermaphrodita.
Elles sont livrées dans une base argileuse, pour 40m² il faut compter une population de 12 millions. Mélangez cette dose à 10l d'eau, prélevez 1l que vous diluerez dans 7l d'eau de pluie/source. Vous devez épandre cette préparation dans les 30mn, comptez 2l/m².

Le bulime tronqué (Rumina decollata) qui est lui-même un escargot, est un prédateur des limaces et de leurs oeufs. Il est considéré comme invasif dans certaines régions du bassin méditerranéen car il peut s'autoféconder et proliférer rapidement, toutefois, il a été répertorié en lutte biologique.


LUTTE CURATIVE:

Pulvérisations fines, à la tombée de la nuit, sur les zones susceptibles d'héberger ces gastéropodes, de sulfate de cuivre en neige ou en cristaux (10gr/l d'eau de pluie/source, mélangez bien).
Cette substance chimique est tolérée en jardinage bio car biodégradable toutefois point d'excès, à utiliser qu'exeptionnellement.
Si des légumes sont atteints, attendez quelques jours avant de les consommer et uniquement après un bon lavage!

Il existe également des granulés à base de phosphate de fer, le métaldéhyde, à épandre sur le sol.
ATTENTION, à n'utiliser qu'en dernier recours, le der des der car ce produit est également toxique pour les animaux à sang chaud, n'achetez que les produits auxquels a été mixé un agent amer afin que les animaux domestiques l'ignorent. Ne pas appliquer près d'un cours d'eau.

Feuilletez les CATALOGUES des fabricants dans l'INDEX.


Découvrez tous les produits Nature & Découvertes, pour une vie en accord avec la nature.