20 août 2008

OTIORRHYNQUES


Petit insecte de l’ordre des coléoptères, famille des Curculionidés dont il existe plusieurs genres attaquant chacun un groupe de plantes spécifiques. Toutefois les moyens de lutte sont les mêmes que pour celui que vous rencontrerez le plus souvent : l’otiorrhynque de la vigne (Othirhynchus sulcatus).

L’adulte de ce charançon solitaire mesure de 8-12 mm, sa carapace noire, mate, est parsemée de petites taches jaunes et creusée de sillons.

Il apparaît au printemps entre avril et mai après une hibernation à l’état de larve. Lorsque les températures remontent la larve forme un cocon dans une cavité du sol et les adultes apparaissent 3-4 semaines plus tard.

La reproduction se fait par parthénogenèse.
La femelle pond dans le sol, jusqu’à 500 œufs prêt des plantes hôtes et ce jusqu’au mois d’octobre.
8 à 20 jrs après les larves apparaissent et commencent à s’attaquer aux racines des plantes.
Ces larves ont une forme courbée et sont dépourvues de pattes. Leur corps est blanc crème et leur tête brune brillante. A la fin de leur croissance, elles ont atteint une taille de 10-14 mm.

SYMPTOMES :

Vous ne verrez l’otiorrhynque que rarement le jour car toute son activité est nocturne et si vous arrivez à le surprendre dans un faisceau lumineux la nuit, il se laissera tomber et fera le mort.
Sachez qu’il grimpe hardiment le long des tiges (ne pouvant voler, ses élytres étant soudées) afin de découper le bord des feuilles grâce à un rostre court et puissant.

Ce n’est pas tant l’adulte qui est à craindre mais sa larve qui s’attaque aux racines, bulbe et collet provoquant un dépérissement et un desséchement brutal. Il n’est pas rare de trouver des plantes sectionnées à la base.


MOYENS DE LUTTE :

Lutte contre l’adulte :

Installez des bandes de glu sur les troncs
Pulvérisation d’une DECOCTION DE CATAIRE ou d’ INFUSION DE RHUBARBE

Lutte contre les larves :

Vous trouverez des nématodes parasites :

l’Heterorhabditis bacteriophora.
2 jours après son application par arrosage, les larves meurent.
La durée d’action de ce nématode est de 6 semaines après quoi, il se trouve lui-même parasité et disparaît.
Traitez fin août - fin septembre pour atteindre les larves de l’année et en avril - mai pour celles pondues à l’automne.
ou encore le Steinernema kraussei agissant sur le même principe

Il existe un champignon également prédateur le Beauvaria bassiana qui provoque une muscardine (maladie ayant pour symptôme un duvet blanc sur le sujet infectée) sur les larves. Sa commercialisation pour les jardins particuliers n’est pas encore lancée.


Découvrez tous les produits Nature & Découvertes, pour une vie en accord avec la nature.