13 août 2008

ROUILLES

Maladies cryptogamiques dues à la présence de champignons microscopiques appartenant à deux groupes, les Phycomycèthes pour les rouilles blanches et des Basidiomycèthes pour les autres et propres à chaque espèce végétale.
Des pluies ou rosées fréquentes s'accompagnant de températures qui varient entre 18 et 22 °C sont propices à l'apparition de cette maladie.


Symptômes:

Sur la face supérieure des feuilles, vous allez voir apparaître de minuscules taches blanches, oranges voir brunes selon l'espèce. Si vous retournez ces feuilles vous verrez que ces tâches correspondent à de minuscules pustules de même couleur.
A terme le feuillage jaunit et sèche.

Lutte préventive/curative:

A partir de fin avril début mai, 4 à 5 pulvérisations foliaires en cours de végétation sur les plants sensibles.
Sur ces mêmes plants arrosez au pied.

Pulvérisation de produits à base d'Ascophyllum (algue) ou de Neem (substance naturelle provenant des graines du Melia azedarach)

Sur fruitiers, roses, trémières, rosiers:
PURIN DE FOUGERE
DECOCTION DE PRELE

Sur groseillers:
PURIN D'ABSINTHE
INFUSION D'ACHILLEE, également sur fruitiers et vigne
MACERATION D'AIL

Sur tomates:
MACERATION, INFUSION OU PURIN DE TANAISIE

Lutte directe:
Enlevez et brûlez les feuilles atteintes

Lutte curative:
Pulvérisation de BOUILLIE BORDELAISE que vous trouverez ICI , ou DE SOUFRE

Vous trouverez ces produits sous différentes marques.
Voir rubrique CATALOGUES dans l'Index.


Découvrez tous les produits Nature & Découvertes, pour une vie en accord avec la nature.